LES CHAUDRONNIERS A L'HONNEUR



Le collectif antibaccharis de Séné a reçu cinquante baccharraches. Des outils pensés et conçus par des élèves du lycée Jean-Guéhenno, à Vannes.

Grâce au baccharrache, un outil conçu par les lycéens de la section chaudronnerie de l’école Jean-Guéhenno, l’arrachage des baccharis sera facilité. « Cette plante agressive modifie les paysages qui se couvrent de cet arbuste. Elle comble les mares, les vasières et les anciens marais salants par la production importante de racines. Le baccharis provoque une baisse de la biodiversité », explique Daniel Lasné, responsable du collectif antibaccharis de Séné.

Un prototype pour arracher le baccharis

« Ce projet est né de la participation des élèves d’Ulis à la découverte d’un chantier », explique Anne Le Dollo, coordinatrice du dispositif Ulis. Les lycéens en chaudronnerie, avec Laurent Berger, leur professeur de construction, ont alors mis au point un prototype de baccharrache. Puis, les élèves sont passés à la phase réalisation : « Ils ont fabriqué une fourche tout en métal, sauf le plateau d’appui en bois, qui a l’avantage de peser seulement 4,3 kg », explique Xavier Métayer, professeur de chaudronnerie.

Les baccharraches sont déjà réservés, le collectif de Séné en garde quatre, afin de démultiplier ses actions dans la région.

 

Ouest-France   Ouest-France  le 25 septembre 2017


visite des élèves T ASSP à la découverte...
Les élèves de terminale accompagnement soin et service &...
> Lire la suite
OFFRE EMPLOI SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL
Madame LALY recherche un aide-soignant (homme) pour s'occuper de son m...
> Lire la suite